Objets connectés – 393M $ de prévu en 2020 pour le Québec

objets connectés

Les objets connectés connaîtront une bonne croissance d’ici 2020. Toutefois, des investissements devront être faits pour assurer leur sécurité.

Le weekend comme bien des gens au Québec, il m’arrive d’aller chez Costco, une chaine de super magasin implantée principalement aux États-Unis et au Canada. La formule de Costco consiste à offrir des produits dans de gros formats à des prix avantageux. Quand les gens sortent de ces magasins, les paniers d’épicerie sont habituellement bien garnis.

Ce weekend, je suis allé faire des courses chez Costco. En circulant dans les allées, j’ai constaté qu’il y avait de plus en plus des objets connectés. Il y avait des bracelets pour mesurer l’exercice, des haut-parleurs branchés, des petites stations météorologiques, des caméras de surveillance, etc. Bref, l’Internet des objets est maintenant rendu sur nos tablettes.

En lien avec ce constat, j’ai consulté une copie d’un rapport provenant de MarketsandMarkets et qui présente les perspectives du marché de la sécurité des objets connectés pour 2020.

Le marché des objets connectés d’ici 2020

Le rapport intitulé « Internet of Things (IoT) Security Market by Technologies (Network, Cloud and Application Security, Identity Access Management, Analytics, UTM, IDS/IPS, Device Management, Encryption), Industry Verticals and Applications – Global Forecast to 2020 » mentionne que le marché mondial pour la sécurisation des objets connectés atteindra 6,89 milliards de dollars (US) en 2015. En 2020, le document annonce que ce créneau grimpera pour atteindre 28,9 milliards de dollars (US).

C’est donc des sommes importantes qui seront consacrées en services et en solutions pour la sécurisation des objets connectés. À ce sujet, le rapport précise bien sa portée à l’égard de sécurité des objets connectés:

The global IoT security market has been segmented on the basis of applications, solutions, services, and regions. Applications include wearables, building & home automation, supply chain management, patient information management, energy & utilities management, customer information security, asset optimization, manufacturing process management, communication technology management, and telematics. IoT security solutions include IAM, analytics, encryption, UTM, Data Loss Protection (DLP), IDS/IPS, DDoS protection, security & vulnerability, device management, and others. The services have been segmented into consulting services, managed services, risk assessment, and support & maintenance services.

Et pour le Québec et le Canada en 2020?

Au courant de la saison estivale, j’ai publié un billet (dans le présent blogue) intitulé Objets connectés – 339 millions d’objets au Québec en 2020? Dans ce texte, je m’étais attardé principalement aux nombres d’objets connectés anticipés pour le Québec, le Canada et le marché mondial.

En disposant maintenant d’un rapport qui annonce des prédictions de valeur pour le marché mondial de la sécurité des objets connectés pour 2020, je me suis dit qu’il serait intéressant de prédire la valeur de ce créneau pour les marchés québécois et canadiens en 2020.

Dans le billet précédemment publié, j’avais mentionné que le Canada disposerait de 9,7 % du marché mondial des objets connectés en 2020. En conservant cette proportion, on peut anticiper que dans cinq ans, ce créneau atteindra 2,8 milliards de dollars (US) pour le marché canadien.

Comme le Québec comportera 14% des objets connectés et actifs en sol canadien en 2020, on peut prédire en utilisant cette proportion que la valeur du créneau de la sécurité des objets connectés sera de 393 millions de dollars (US).

Au final

Comme je l’ai déjà mentionné dans d’autres billets, il n’y rien de scientifique et de fondé quand je produis de tels chiffres. Par contre, ils peuvent servir d’indices à défaut de ne rien avoir. Une bonne pondération est à prévoir.

 

Photo: Pixabay




Autres billets intéressants:

Laisser un commentaire