Le phénomène de logiciels de messagerie instantanée

Voici un article publié dans le site web Securisa.com le 2 octobre 2004:

Qui ne connaît pas les logiciels de messagerie instantanée (MI)? Ça ne vous dit rien. Vous ne connaissez pas ICQ ou MSN Messenger? Pourtant, ce genre de produits est entrain de connaître un essor incroyable sur Internet. Selon un récent sondage de Jupiter Media Metric, il y a plus de 81 millions d’utilisateurs de MI sur Internet. Le groupe Gartner prédit que 70% des employées des entreprises utiliseront une solution de messagerie instantanée (autorisée ou non) en 2004. IDC estime que plus de 229 millions de travailleurs ayant accès Internet utiliseront un MI à leur travail en 2005. Surprenant ces chiffres…

Et pour l’avoir constaté personnellement, ces produits sont déjà utilisés dans les entreprises, les organismes gouvernementaux et les institutions bancaires québécoises! Les possibilités de faire du clavardage et de faire du partage/transmission de fichiers ajoutent une autre dimension au travail d’un employé ayant accès à Internet. Voyez-le positivement ou négativement si vous le voulez.

Malgré le potentiel de ces logiciels, les technologies des MI présentent des problèmes de sécurité qui sont susceptibles d’être exploités par des crackers et des corsaires. Les communications P2P produites par ces produits sont généralement insécurisées et les données sont transmisses « en clair » (ou sans méthodologie d’encryption). Et je ne parle pas des possibilités d’infiltration, de transmission de virus ou de destruction.

Avec la popularité croissante de ces produits, un constat est inévitable; l’utilisation des MI doit être détectée et contrôlée. Bientôt, les responsables de la sécurité informatique des organisations constateront qu’il y a de plus en plus d’utilisateurs. Pour assurer de la survie de leur réseau, ils devront songer à la mise en place de stratégies de groupe plus sévère, à l’installation de mécanismes de détection d’intrusions et à l’amélioration du processus de filtration des communications Internet. Il en va de la sécurité de leur réseau!!!