Diagnostic de sécurité pour Microsoft Azure

Azure

Depuis quelques années, on peut constater que les entreprises se sont tournées vers l’informatique dans les nuages (« Cloud computing »). Il en est de même avec les organisations de toutes tailles. L’impartition de services TI à l’externe procure des avantages importants dont notamment la réduction des coûts.

Par contre, il y a des éléments à considérer et à prendre en compte. La sécurité des informations est l’une de ces considérations pour les entreprises et les organisations. Heureusement, les fournisseurs de Cloud computing tels Microsoft Azure, ont dotés leurs installations d’une multitude de mesures de sécurité pour les protéger. Pour certaines organisations, la mise en place de ces mesures s’avèrent complexes malgré la présence de spécialistes en informatique à l’interne.

Voilà pourquoi Securisa annonce aujourd’hui (le 18 septembre 2018) le lancement d’un service de diagnostic de sécurité pour Microsoft Azure.

Pour rendre Azure plus sécuritaire

Ce nouveau service a été développé grâce aux analyses effectués par Securisa et ses partenaires dans des organisations. L’expertise acquise a permis de constater les difficultés à configurer adéquatement les mesures de sécurité dans le nuage de Microsoft. Non pas que les produits ne soient pas bien conçus mais plutôt à cause de leurs multitudes de paramètres et de possibilités.

Également, le service utilise une stratégie utilisée par Securisa pour que les diagnostics soient fait plus efficacement et de façon agile. Ainsi, il est possible d’avoir rapidement des recommandations sur les mesures de sécurité à mettre en place dans l’infrastructure Microsoft Azure des clients.

La sécurité d’une infrastructure Microsoft Azure est particulière. Les nombreuses fonctionnalités combinés avec nos données dans le cloud de Microsoft font que nous n’avons pas hésité longtemps d’avoir recours à un expert en sécurité.
–  M. Carbonneau, CCRQCA

Si vous désirez plus de détails ou si vous avez des questions, utilisez ce lien pour nous contacter.

 

Photo: iStock