Comment être sécurisé en 2004?

Voici un article publié dans le site web Securisa.com le 22 septembre 2004:

Dernièrement, il y a eu une vague de virus importants sur Internet. Ces derniers ont fait des ravages sur plusieurs poste de travail et serveurs. Mais que c’est-il passé? Est-ce que ces machines disposaient d’un antivirus? Possédaient-ils les derniers correctifs de sécurité? On peut se poser plusieurs questions. J’ai donc décidé de présenter (encore une fois cette année) les bonnes pratiques pour sécuriser un système.

1. Installation régulière des derniers correctifs de sécurité de Microsoft
Quand un correctif de sécurité de Microsoft est publié, dépêchez-vous de l’appliquer. Souvent, les vulnérabilités corrigées par les correctifs sont connues et exploitées par des hackers.

2. Utilisation d’un antivirus
Si vous utilisez Windows, un antivirus est nécessaire. Windows est le système d’exploitation visé par les virus.

3. Utilisation d’un logiciel pour bloquer les spywares
Il existe plusieurs applications qui peuvent vous aider à combattre les spywares (logiciels installés à votre insu dans votre ordinateurs et qui sont utilisés pour vous surveiller).

4. Utilisation d’un logiciel pour bloquer le spam
Un autre mécanisme de protection contre le  » junk mail « .

5. Changement de mots de passe
Deux choses importantes à effectuer pour les mots de passe: changez régulièrement vos mots de passe, utilisez des caractères alphanumériques et numériques. Ces deux activités sont suffisantes pour garantir la sécurité de vos mots de passe.

6. Désactivation de ActiveX et de Java dans Internet Explorer
Ces deux paramètres doivent être désactivés dans votre fureteur car ces technologies sont exploitées régulièrement par des pages Web malicieuses et elles peuvent être utilisées pour infecter votre système.

7. Désactivation du téléchargement automatique dans Internet Explorer
Une précaution simple pour ne pas télécharger n’importe quoi.

8. Désactivation du partage de fichiers et d’imprimantes
Si vous n’êtes pas relié à un réseau locale, désactivez cette fonction.

9. Utilisation d’un coupe-feu
Un mécanisme important pour empêcher les intrus de s’infiltrer dans votre système.

10. Utilisation d’un autre système d’exploitation
Le système d’exploitation Windows est celui qui est le plus piraté présentement. Considérez un autre système d’exploitation comme Linux par exemple.

11. Réalisation de sauvegardes
Effectuez des sauvegardes de votre système. Prenez soin également de conserver à l’extérieur de l’emplacement de votre système une copie de sauvegarde. C’est avantageux lorsqu’il y a un incendie…

Je souhaite maintenant que ces pratiques seront consultées et appliquées correctement à vos systèmes.