En 2016, est-ce bon de produire un blogue de sécurité?

2016

Produire un blogue sur la sécurité de l’information, est-ce une bonne idée en 2016? Lisez ce billet pour avoir des réponses à cette question.

Ça y est!  Nous sommes en 2016. À chaque début d’année, nous sommes plusieurs à réaliser qu’une autre année vient de se terminer et que le temps passe très rapidement. C’est aussi une période pour faire des bilans.

Je profite donc de cette occasion pour vous partager le bilan du présent blogue que j’ai lancé le 1er juillet 2015.

Optimiser les efforts

Produire un blogue de sécurité demande d’investir beaucoup, beaucoup, beaucoup de temps. Ce projet jusqu’à présent m’a demandé plus de temps que lorsque je travaillais à la production du magazine SÉCUS.

Après avoir publié 46 billets, j’ai calculé que chacun d’eux contenait 722 mots en moyenne! C’est environ deux heures de rédaction pour chaque billet. Et je n’ai pas encore calculé le temps consacré aux entrevues et la prise ou la recherche de photos! C’est plus de 200 heures de passé en six mois ou une trentaine d’heures chaque mois.

Donc, je vais m’attarder à réduire la taille moyenne des billets en 2016. Cela est nécessaire, car je crois que les billets sont trop longs. Les bonnes pratiques mentionnent que les billets devraient contenir entre 300 et 500 mots.

Mieux choisir les contenus

Après six mois, je comprends mieux les intérêts des lecteurs. J’ai en tête un entretien avec Patrick Mathieu du Hackfest qui m’avait mentionné qu’il aime bien lire sur le Web des sujets qu’il n’a pas encore lu. En me basant sur ce commentaire, je me suis efforcé de produire des articles inédits en interviewant des intervenants en sécurité basés au Québec.

Les Québécois intervenant en sécurité aiment bien lire les billets traitant d’organisations québécoises. J’ajouterais que cet intérêt est partagé par des lecteurs français ou belges qui découvrent également notre expertise en sécurité. Cela m’a même valu un appel d’un journaliste d’un média québécois qui m’a questionné concernant le sujet d’un billet…

Depuis le début de ce blogue, je me suis efforcé de produire des contenus pour les gens connaissant la sécurité de l’information et ceux qui en connaissent très peu. Desservir deux clientèles différentes n’a pas été une bonne idée.

Pour l’année 2016, je vais donc produire des contenus s’adressant à des gens connaissant bien la sécurité. Bref, je vais m’adresser aux gens situés au milieu et en haut de la gamme si je peux l’illustrer ainsi.

Des collaborateurs extraordinaires

J’ai beaucoup apprécié la collaboration des gens durant les premiers mois d’existence de ce blogue. Merci de m’avoir accordé du temps et votre confiance pour les billets. Ils méritent que je les mentionne:

En 2016, je souhaite encore obtenir la collaboration de personnes qui voudront bien participer à l’écriture de billets ou écrire des billets. Votre participation sera très appréciée.

Très bons commentaires de la communauté

Chaque billet publié a connu un bon achalandage; les gens les ont lu et j’en suis content. Le nombre de pages lues dans le blogue a doublé pratiquement jusqu’en novembre 2015. Novembre et décembre furent deux mois intenses où je fus plus sollicité. C’est ce qui explique cette légère baisse.

J’ai reçu de bons commentaires de plusieurs personnes sur les billets qui ont été publiés. Je pense notamment à Éric Morency de La Capitale, à Matthieu Bélanger de l’Institut universitaire en santé mentale de Québec, à Clément Gagnon de Tactika et à tous ceux que je ne mentionne pas. Je tiens à vous remercier pour ces encouragements.

Sur les médias sociaux, les billets ont connus un bon engouement notamment sur LinkedIn et sur Twitter. Sur Facebook, l’engouement était moins soutenu. L’utilisation de Pinterest pour un blogue de sécurité n’est pas une bonne idée. Mine de rien, il y a une très bonne communauté derrière ce blogue.

En 2016, je m’engage à fournir plus d’interactions avec les lecteurs du blogue. Je me suis aperçu que les gens ont besoin d’échanger et de partager sur certains sujets en lien avec la sécurité de l’information.

Et pour 2016?

Pour répondre à la question « est-ce bon de produire un blogue de sécurité en 2016 ? « , je réponds « OUI ». Comme mentionné plus, on doit y mettre du temps, choisir les bons contenus, avoir de bons collaborateurs et interagir avec les autres. C’est sur ces bases que je vais maintenir le blogue pour 2016.

 

Photo: Pixabay




Autres billets intéressants: